Projets

Urbanisme Aménagements

La porte de Chenôve

CONCOURS D'IDEES SUR LE DEVENIR D'UN SITE DIVIA

Des télécabines bientôt à Chenôve ?

Croisement Rue de Longvic et Avenue Roland Carraz

Etat des lieux :

- un site pour deux caractères de tissu urbain : d’une part celui d’une entrée de ville (bord de nationale, zone d’activité), d’autre part un tissu résidentiel labyrinthique construit sur un parcellaire rural

- Une ligne électrique aérienne à haute tension traverse le quartier

- des emprises abandonnées ou sous-utilisées

- l’avenue Roland Carraz « route de Beaune » : liaison historique et actuelle entre toutes les communes de la côte viticole de Dijon à Beaune, portant le Tram T2 1.5 km au nord de la parcelle

- la rue Longvic reliant la zone d’activité et les quartiers d’habitation de Chenôve

- un rapport très proche à la campagne : les vignobles et leur paysage unique, le plateau de Chenôve qui offre un panorama sur le coteau, l’agglomération de Dijon et les Alpes

- un parc des sports au Nord et de nombreuses venelles innervant le quartier

Plan de masse du projet

Notre proposition : Prolonger le tram par un télécabine qui emprunte le tracé de la ligne Haute Tension et arrive sur le plateau de Chenôve pour donner accès à un panorama d’ensemble et à de nombreuses possiblités de promenade. Le site Divia retrouve une vocation de transport en commun et la ligne Haute Tension acquière une dimension poétique. Et à suivre, peut-être une reconversion de la grande halle des bus en restaurants et commerces de produits locaux, salle d’exposition et de spectacles…

 

HABITER LE PARC

Le grand parc : Le projet réorganise le quartier autour d’un grand parc public qui fédère les espaces de sport au Nord de la rue de Longvic et les espaces verts existants au Sud. Il est aussi l’occasion de créer des liens Est-Ouest, de l’avenue Roland Carraz au quartier des grands Crus et ce par un travail sur le tissu urbain.

Ce nouveau tissu comporte des grandes parcelles bordant le parc de part et d’autre :

- à l’Est, les grandes parcelles regroupent des activités le long de l’avenue Roland Carraz et des immeubles de logements de grande hauteur donnant vers le parc et la vue lointaine

- A l’Ouest, les constructions forment une continuité de bâti de faible hauteur le long des rues existantes et sont complétées par un bâti plus haut immergé dans le parc.

Chacune de ces parcelles tisse une frange de jardins potager avec le parc.

Le quartier du grand parc allie densité et biodiversité, urbanité et habitat « au vert ».

 

 

 

contact